HISTORIQUE DU LYCEE 
           
william2 
L'Empereur Guillaume II d'Allemagne en visite dans la Rue des Prohètes à Jerusalem  le 29 octobre 1898
(Le
bâtiment sur lequel flotte le drapeau français est celui du couvent des soeurs Saint Joseph)  


Le Lycée français de Jérusalem occupe des locaux loués à la Congrégation des Sœurs de Saint Joseph de l’Apparition au 66 de la rue des Prophètes (rehov Hanevi’im), une artère ancienne qui relie la vieille ville au centre de Jérusalem Ouest.
La rue des prophètes était à la fin du XIX ème siècle une adresse prestigieuse. Elle est aujourd’hui encore bordée de plusieurs bâtiments majestueux : outre le couvent Saint Joseph, on peut citer la maison Thabor, conçue et habitée en son temps par Conrad Schick, missionnaire allemand, qui devint l’architecte le plus renommé de la ville dans les années 1890, ou encore, au 64, l’ancienne habitation du peintre victorien William Holman Hunt
Le Couvent dont le lycée utilise en partie les bâtiments est un beau monument de style néoclassique construit en plusieurs étapes entre 1887 et 1930 autour d’une cour intérieure.
Les sœurs de Saint Joseph qui avaient au début des années 1880 ouvert une école dans la vieille ville ont poursuivi leur activité enseignante dans le couvent actuel jusqu’à la seconde guerre mondiale. Un hôpital a ensuite occupé les locaux pendant plusieurs années avant que « l’Ecole française » devenue depuis Lycée ne s’y installe en 1967.
Limité d’abord à une école primaire, l’établissement accueille aujourd’hui un peu plus de deux cents élèves, repartis sur quatorze niveaux de la maternelle à la terminale
 retour
Retour à la
 page principale